Récemment, j'ai pratiqué une séance de jetski à Saint Cyprien durant laquelle j'ai fait la connaissance d'un agriculteur. En revenant de notre activité, on a du coup pas mal débattu de ce projet de Carrefour de mettre en vente des légumes « interdits ». J'aimerais donc revenir aujourd'hui sur ce très chouette projet de collaboration entre grande distribution et producteurs locaux. Il est important de signaler que l'enseigne ne fait là rien d'irrégulier en intégrant ces légumes anciens. Si l'initiative fait parler d'elle, c'est que ces derniers découlent en fait de graines locales qui n'ont pas été homologuées. Ils peuvent donc être vendus, mais les producteurs ne peuvent pas commercialiser les semences proprement dites. Eh oui, car il existe depuis 1981 un catalogue national qui regroupe les variétés qu'on peut revendre ou non. Si l'on désire y consigner une autre, il faut raquer entre 1000 et 10000 euros (les semenciers industriels sont évidemment les seuls à pouvoir le faire). Ce mode de fonctionnement limite logiquement la diversité, et il y a ainsi 2 millions de fruits et légumes dont les semences disparaîtront corps et âme à l'avenir. Et quand on constate que 75 % des variétés comestibles ont déjà disparu ces dernières années, c'est assez inquiétant ! Aussi, les petits producteurs sont incapables de répondre aux standards exigés par le cadre officiel. Ils doivent fournir selon le cahier des charges des légumes très standardisés, que seules grandes industries peuvent généralement produire. Le rapprochement de Carrefour avec les agriculteurs est à n'en pas douter une manière de faire le buzz, mais c'est surtout un investissemement rationnel pour la marque, de mon point de vue. Elle a non seulement donné à voir un problème important pour notre futur, mais elle a en plus lancé une pétition pour remanier les critères imposés. Et ça, même les confédérations paysannes ont loué l'initiative ! Sinon, cette séance de jetski m'a donné pas mal de sensations. Si vous ne connaissez pas, ça vaut le coup d'essayer ! Allez sur ce site, si vous voulez creuser la question. A lire sur le site internet de ce de randonnée de jetski à Saint-Cyprien.

jetski4 (2)